Foot69 : En tête à tête avec...Soufiane Ghoulam : "La victoire est pour Victor"

17 novembre 2015 - 10:50

Dans la famille Ghoulam, je demande... Soufiane ! Plus âgé de deux ans que son frère Faouzi, joueur pro à Napoli, Soufiane Ghoulam fait le bonheur des clubs par où il passe. De l'ASSE à Hauts Lyonnais, focus sur le parcours d'un joueur qui aime les coupes...

Soufiane Ghoulam, avant d’arriver à Hauts Lyonnais, comment en êtes-vous venu au football ?
« Je berce dedans depuis que je suis tout petit. Je suis le neuvième enfant, d’une famille de dix, dont huit garçons ! Tout le monde joue au football. Quand je suis né dans les années 90, on ne voyait que ce sport là à la télé. On avait beaucoup moins la possibilité de voir d’autres disciplines. C’était Téléfoot le dimanche matin, etc… Et puis, je suis originaire de Saint-Etienne, une ville qui transpire ce sport. J’ai toujours baigné là-dedans, ce qui m’a conduit logiquement à y jouer en club ».

Où avez-vous commencé ?
« J’ai débuté dans le club en bas de chez moi, le CSADN de Saint Etienne. J’y ai fait un an, avant d’être recruté par l’AS Saint-Etienne. J’ai passé toute ma formation là-bas, jusqu’à mes seize ans. Je me souviens surtout des tournois qu’on a pu faire, de certains éducateurs comme Georges Mariel ou Abdel Boizama, mais aussi des derbys contre l’OL. Au niveau des victoires, je dois être à 70/30 pour moi. Dommage que les pros n’avaient pas le même ratio à l’époque (rires) ».

Quand on entend Ghoulam, on pense forcément à Faouzi, votre frère, qui est maintenant pro au Napoli. Quelle vision avez-vous de sa carrière ?
« Je suis forcément très fier. Quand je suis allé à l’ASSE, on a été recruté en duo. On a que deux ans d’écart, donc on s’est suivi. Le jour où je l’ai vu joué à Geoffroy Guichard… Saint-Etienne est notre ville natale, et l’ASSE notre club de coeur. On a vécu l’époque Alex/Aloisio en tant que supporter. Et de le voir réaliser ce qu’il a fait avec l’ASSE, c’est génial. Par la suite, ce qu’il vit avec la sélection, comme avec Napoli, ce n’est que du bonheur ».

En voyant votre frère, ne regrettez-vous pas d’avoir loupé le coche d’une carrière pro ?
« Je n’aurais jamais de regrets pour le football, en tout cas tant que je prends du plaisir à faire ce sport. Le bonheur que j’ai à taper dans le ballon est le principal. J’ai toujours mis la priorité sur mes études. Je ne voyais pas cela comme un métier, c’était vraiment plus pour le plaisir. D’ailleurs, mon frère a un peu la même vision que moi. Il a eu son bac, et s’était même inscrit à la fac. Il a essayé de faire les deux, mais ça a été compliqué puisqu’il rentrait dans le groupe pro à ce moment-là. Aujourd’hui, il a bien fait puisqu’il en a fait son métier ».

"J'AI ARRÊTÉ LE FOOT PENDANT UN AN ET DEMI"

Ce n’était pas votre rêve de devenir pro ?
« J’ai fait des levés de rideau en jeunes sur la pelouse de Geoffroy, ou même de Gerland. C’était magique ! Mais je ne pensais pas être pro, je ne répondais pas que je voulais être footballeur quand on me demandait ce que je voulais faire plus tard. Je n’avais peut-être pas le profil qui correspondait, je ne sais pas. Je n’en suis pas malheureux, j’ai continué ma route ! ».

Cette route justement, où vous a-t-elle conduit par la suite ?
« Je suis parti à l’Etrat. Le club était au plus haut niveau régional, ça m’allait très bien pour continuer ma formation. Ces années-là ont finalement été les meilleurs que j’ai connus dans les catégories de jeunes. J’étais un peu plus libre qu’à l’ASSE, je me suis beaucoup plus amusé. En plus, on a fini champion et on a joué l’accession pour le niveau national. En plus de cela, on a fait un 8ème ou un 16ème de Gambardella, je ne sais plus. En tout cas, on était allé plus loin que l’ASSE (rires). C’était de belles aventures ».

C’est là-bas que vous avez connu les séniors pour la première fois ?
« Oui, j’ai même fait deux ans en sénior en DH. Notre coach en U18 était Pierrick Mornant. On avait une très bonne génération, et il a décidé de nous suivre sur les séniors. C’est lui qui m’a fait rester au club d’ailleurs, car j’hésitais à partir. C’est toujours difficile de passer ce palier, il y a une différence de niveau. Mais je venais d’avoir mon bac, à la fac j’avais un peu plus de temps, j’ai privilégié mon groupe d’amis et Pierrick, qui en est d’ailleurs devenu un avec le temps ».

Après deux ans, vous avez décidé de partir de l’Etrat…
« Pierrick est parti, donc j’ai décidé de faire de même. Andrézieux m’a appelé à ce moment-là, c’était intéressant donc j’y suis allé. Surtout qu’à l’époque, l’équipe fanion était en CFA et la B en CFA2. Mais le problème est que je ne pouvais suivre le rythme de quatre entraînements par semaine avec mes études. J’ai essayé pendant un mois et demi, et j’ai décidé d’arrêter le foot en club. Je continuais à en faire en loisir avec les collègues, mais c’est tout ».

Combien de temps cela a-t-il duré ?
« Un an et demi. J’avais un peu plus de temps après, et j’ai signé à l’US Métare, qui jouait en district. Tout concordait pour être là-bas. Déjà, j’avais plus de temps, et puis c’était à côté de chez moi et de la fac. J’ai vécu deux montées successives avec ce club, plus un 7ème tour de coupe de France ! Ça fait de belles expériences ».  

"J’AI DÉJÀ FAIT UN 8ÈME TOUR, POURQUOI PAS FAIRE MIEUX CETTE FOIS"  

Pourquoi avez-vous décidé de retenter votre chance à l’ASF Andrézieux la saison passée ?
« A la base, je ne voulais pas partir de Métare, j’étais bien là-bas. Mais quand un club de CFA vient te chercher, ça donne envie. Et j’ai bien fait puisque j’ai aussi connu un beau parcours en coupe de France, avec un 8ème tour cette fois ! »

Comment vous êtes-vous retrouvez à Hauts Lyonnais finalement ?
« A la fin de la saison dernière, Djamal Lamrabtine m’a parlé du projet de Hauts Lyonnais, et m’a proposé de signer. Ca m’a beaucoup intéressé, alors j’y suis allé. Le recrutement effectué était vraiment pas mal, en plus, ça me permettait de retrouver des amis avec qui j’avais joué avant comme Causevic et Bouillon de Andrézieux, mais aussi Bourrin à l’ASSE ou Chergui. Bon, et puis, ce n’est qu’à trente minutes de chez moi ! ».

Vous parliez du 8ème tour joué avec Andrézieux la saison passée. Vous y êtes de nouveau avec Hauts Lyonnais après votre victoire de dimanche !
« J’ai toujours fait des beaux parcours en coupe, dans tous les clubs où je suis passé, et je suis content que ça continue ici (rires). J’ai déjà fait un 8ème tour donc, et je vais essayer de faire mieux cette fois ! Après notre victoire de dimanche, on est dans les petits. On aimerait recevoir, pour recommencer à faire une belle fête comme celle qu’il y a eu à Feurs. Les bénévoles ont fait un travail incroyable, et on espère revoir ça. Et avec le même résultat final ! ».

Vous vous verrez bien affronté une ligue 1 j’imagine, un club comme l’OL ou l’ASSE ?
« Ca serait le rêve. Certes, on a un tour à passer avant, mais j’y pense déjà. Si on pouvait avoir l’ASSE pour jouer à Geoffroy Guichard, ou l’OL pour les éliminer (rires), ça serait parfait ».

Plus généralement, que pensez-vous du début de saison de Hauts Lyonnais ?
« Il est quasi-parfait, mis à part nos deux premiers matchs où il fallait qu’on s’habitue à jouer ensemble. On est quand six recrues titulaires ! Et puis, à la base, je n’avais pas signer pour être attaquant. J’ai toujours joué à tous les postes, même à l’ASSE. Là, j’avais débuté en défenseur central. Mais avec les blessés, on m’a demandé de dépanner en attaque. Ce qui fonctionne plutôt bien (rires). la base, je n’aime pas forcément être devant, je préfère voir le jeu de derrière. Mais on m’a proposé un défi, et j’ai accepté. C’était facile pour l’adaptation car je suis bien entouré avec Causevic, que je connais bien, qui sent le football et qui sait donner quand il le faut. Sur l’aile gauche, l’entente s’est aussi très rapidement faite avec Bennekrouf. C’est plus facile de marquer quand on est bien servi ».

Propos recueillis par David Dufour (Foot69)  

LA DÉDICACE À VICTOR

« Dimanche, l'engagement a été donné par un jeune licencié U13 du club atteint de leucémie, il se prénomme Victor. Je (et j'associe le groupe avec moi) lui dédie la victoire et espère vraiment pouvoir lui offrir d'autres moments de joies cette année encore plus fort que ce 7eme tour ».  

L'ANALYSE DU MATCH DE HAUTS LYONNAIS CONTRE SAINT DIÉ

« On est bien rentré dans la rencontre, avec un premier quart d’heure de feu. On n’a pas laissé jouer l’adversaire, et on a pu ouvrir la marque. On a continué pendant quelques minutes à pousser, avant d’avoir un petit coup de moins bien physique jusqu’à la demi-heure de jeu. Saint Dié a repris du poil de la bête et a essayé d’être dangereux, en vain. De notre côté, on a quand même eu des contres et on aurait pu mener deux ou trois à zéro à la pause. Au retour des vestiaires, l’adversaire a repris tambour battant. Mais paradoxalement, c’est nous qui avons eu la plus grosse occasion avec une barre transversale. Par la suite, la rencontre a été hachée, avec beaucoup de gros duels au milieu du terrain. Il y a une grosse parade de notre goal tout de même, avant que l’on arrive à faire le break dans le temps additionnel. Le match a été équilibré, mais on mérite tout de même la victoire, le score reflète la physionomie de la rencontre ».

Soufiane Ghoulam
Né le 1 janvier 1989 à Saint Etienne
Profession : Ingénieur en informatique
Poste : attaquant
Parcours joueur : CSADN Saint Etienne, AS Saint Etienne, L'Etrat la Tour, ASF Andrézieux, US Metare, ASF Andrézieux, Hauts Lyonnais

Commentaires

Assemblée Générale 21 jours
Assemblée Générale et Assemblée Générale 21 jours
Concours de Pétanque 30 jours
3-4
SENIORS 3 / SC BIGARREAUX 1 mois
SENIORS 3 / SC BIGARREAUX : résumé du match 1 mois
JL GR est devenu membre 1 mois
3-0
F.C. VAULX EN VELIN / SENIORS 1 1 mois
F.C. VAULX EN VELIN / SENIORS 1 : résumé du match 1 mois
2-1
ECHIROLLES FC / SENIORS 1 1 mois
ECHIROLLES FC / SENIORS 1 : résumé du match 1 mois
4-0
U15 A / U.S. MILLERY VOURLES 2 1 mois
U15 A / U.S. MILLERY VOURLES 2 : résumé du match 1 mois
7-0
U.S. LOIRE S/RHONE 2 / U15 B 2 mois
U.S. LOIRE S/RHONE 2 / U15 B : résumé du match 2 mois
1-1
SENIORS 1 / F.C. AIX 2 mois

BIENVENUE SUR NOTRE SITE

Vous retrouverez sur ce site l'actualité du club, toutes les équipes, leurs résultats, les événements et différentes manifestations à venir et encore pleins d'autres rubriques pour vous tenir informés.

Nous vous souhaitons une agréable visite !

S'INSCRIRE AU CLUB

 

Vous avez plus de 5 ans...

Vous aimez taper dans le cuir...

Le football est votre passion...

Vous aimez la convivialité et l'esprit d'équipe...


Alors le club du Hauts Lyonnais sera ravi de vous accueillir dès aujourd'hui !

 

Pour tout renseignements et engagements (licence, fonctionnement, horaires et lieux d'entrainement) veuillez contacter par téléphone :

  • Roland GOUTAGNY : 06 87 05 58 90
  • Damien THIZY : 06 88 03 81 72
  • Pierre-Adrien THIZY : 06 88 03 21 70

ou par mail :

  • hautslyonnais@hotmail.fr